Une Cerise au potager

Attention: tous les liens externes s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour certains services adaptés à vos centres d’intérêts.
Cacher ce avertissement

Ce texte et ces images sont la propriété de Rose Brossut-Burghardt. Vous pouvez reproduire cet article en respectant certaines conditions 
1) Partage intégral et à l’identique sans aucune modification (y compris cette notice)
2) Mention du nom de l’auteur et lien vers le site source www.rosebrossut.fr
3) Aucune utilisation commerciale. Pour tout autre usage veuillez nous contacter.

Cacher la licence

Élever un lapereau orphelin

VII. Le sevrage

Le lapereau ouvre les yeux entre le 10ème et le 13ème jour et à partir de ce moment, il va commencer à essayer de mordiller du foin, s'il en a à sa disposition. On peut lui en couper un peu aux ciseaux pour que les brins soient plus faciles à manger.

Vers la troisième semaine, on peut proposer les granulés et un tout petit peu de verdure, par exemple deux brins d'herbe… On peut aussi donner une coupelle d'eau (peu profonde !). L'hygiène de la cage doit etre irréprochable. Certains proposent de faire boire le lait dans une gamelle mais personnellement, j'aurais peur que le lait soit souillé.

A la troisième semaine, je fais passer les bébés de la boîte à nid à un aquarium de 90 cm de long sur 50 de large, fermé en haut d’un grillage. Je place au fond des serviettes, et quelques accessoires (une petite maison, un pont en bois). Ils ont ainsi plus de place pour se dépenser et explorer car ils deviennent à cet âge très curieux. Je ne chauffe plus la cage, ils sont à la température de la pièce.

Vous verrez bien si le bébé supporte la verdure ou s'il a un peu de diarrhée. Il faut que la transition soit progressive. Le pissenlit et l'herbe sont à mon sens les meilleurs aliments verts. On pourra essayer aussi la carotte un peu plus tard. Le but n'est pas que le bébé se gave de verdure : il doit manger en priorité son foin, c'est l'aliment le plus important.