Une Cerise au potager

Attention: tous les liens externes s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour certains services adaptés à vos centres d’intérêts.
Cacher ce avertissement

Ce texte et ces images sont la propriété de Rose Brossut-Burghardt. Vous pouvez reproduire cet article en respectant certaines conditions 
1) Partage intégral et à l’identique sans aucune modification (y compris cette notice)
2) Mention du nom de l’auteur et lien vers le site source www.rosebrossut.fr
3) Aucune utilisation commerciale. Pour tout autre usage veuillez nous contacter.

Cacher la licence

Élever un lapereau orphelin

III. Le matériel nécessaire

1. Biberons, seringues et tétines

Jusqu'à l'âge de 8-9 jours, les bébés sont – selon mon expérience – incapables de téter les tétines des biberons pour chatons (souvent vendus avec le lait). La tétine est trop grosse. Il faut donc les nourrir à la seringue ou au compte-goutte. Une seringue de 1 ou 2 ml suffit, les plus grosses ne permettent pas de doser facilement la quantité qui sort à chaque pression. Malheureusement, ces seringues font des à coups qui peuvent être fatal au lapin car il peut avaler de travers : le liquide passe alors dans les poumons, causant la mort ou une pneumonie. De plus, l'embout dur et court ne permet pas au lapereau de téter mais seulement de lécher la goutte qu'on lui dépose dans la bouche. Il ne faut donc jamais introduire la seringue de face mais de coté, en orientant le bout vers la joue opposée afin d'éviter qu'un à coup trop fort ne l'étouffe.

Malgré toutes ces précautions, il faudra essuyer le nez du bébé toutes les 30 secondes car le lait ne doit jamais toucher le nez. Bref, ce n'est pas une partie de plaisir et il faut parfois une heure pour faire boire ses 4 ou 5 ml au bébé de 3 jours… Le compte-goutte permet mieux de doser la quantité donnée, je le préfère à la seringue classique.

En surfant sur les sites américains des Wildlife rehabilitators, j'ai vu qu'ils disposaient de tétines à adapter sur une seringue. J'en ai donc commandé sur le site Squirrels and more.

Je les ai tous testé et ma formule préférée est la troisème en partant de la gauche.

Il s'agit de la "Mothering Silicone Nipple" de la marque Classic. Il s'agit d'un petit tube de silicone souple qui réduit de moitié le diamètre du trou de la seringue et, chose très importante, qui permet au bébé de téter comme il le ferait sous sa mère, dès 4 jours d'âge. C'est le bébé qui oriente sa tête, enfonce plus profondément la petite tétine dans sa bouche (il le fait tout seul, ne jamais le forcer), il commence alors à aspirer fortement (petit bruit de succion) et là c'est gagné, il suffit d'adapter le débit de la seringue à sa capacité d'absorption. En une minute, il a bu ses 4 ml ! Toutefois, même avant d'en arriver à ce moment magique, l'embout pour seringue permet de déposer des quantités infimes dans la bouche du bébé sans en mettre partout !

Je ne sais pas si cette tétine est disponible en France mais je sais qu'on peut trouver les tétines de la marque Catac (dont le diamètre est malheureusement plus gros).

A partir de l'âge de 9 jours environs, on peut passer au biberon (type biberon vendu avec le lait pour chaton). Les tétines ne sont pas pré-percées, il faut donc percer un petit trou avec un cutter ou une aiguille chauffée. Attention, le trou doit être minuscule ! Quand on tient le biberon tête en bas, le lait doit juste perler, c'est quand on presse le corps du biberon qu'une goutte apparaît. Il ne doit en aucun cas goutter !

Pour des bébés d'un âge inférieur à 14 jours, une source de chaleur est indispensable, même dans une pièce à 20 degrés. Surtout si le bébé est seul, il va dépenser de l'énergie inutilement à se réchauffer au lieu de grossir. Il existe plusieurs solutions, comme je l'ai exposé dans le paragraphe Le réchauffer.