Une Cerise au potager

Attention: tous les liens externes s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour certains services adaptés à vos centres d’intérêts.
Cacher ce avertissement

Ce texte et ces images sont la propriété de Rose Brossut-Burghardt. Vous pouvez reproduire cet article en respectant certaines conditions 
1) Partage intégral et à l’identique sans aucune modification (y compris cette notice)
2) Mention du nom de l’auteur et lien vers le site source www.rosebrossut.fr
3) Aucune utilisation commerciale. Pour tout autre usage veuillez nous contacter.

Cacher la licence

Élever un lapereau orphelin

VIII. Les maladies liées au sevrage

Il existe malheureusement quelques dangers au moment du sevrage. Heureusement, je n'y ai pas été confrontée pour l'instant, je ne vous donnerai donc que des liens vers les pages qui en parlent.

Le problème le plus classique est la diarrhée. La diarrhée est assez dangereuse car elle entraîne une déshydratation rapide. La première chose à faire est de retirer la verdure et les graines pour ne laisser que le foin. On pourra faire boire au bébé une solution à base de sel et de sucre (cf. recette au chapitre II.2). En tout cas, il importe d'agir vite et l'aide d'un vétérinaire sera indispensable.

Voici les sites qui traitent de ce problème (en anglais)

La diarrhée peut-être accompagnée d'un gonflement anormal du ventre dû aux gaz. Il faut alors masser le ventre du bébé pour l'aider à expulser ces gaz. Le vétérinaire est là aussi indispensable.

Enfin, la diarrhée et le gonflement peuvent être provoquées par les coccidioses, des parasites très courants et dangereux. Le site "Cuniculture.info" propose tout un article scientifique sur le sujet :

Conclusion

Élever un lapin au biberon est une aventure passionnante mais très stressante : il s'agit d'une lourde responsabilité. Le succès de l'entreprise dépend directement des informations que l'on aura collectées au préalable et surtout du matériel que l'on aura à disposition. Je pense que toute personne qui envisage une portée devrait avoir une tétine pour seringue, un biberon et du lait en poudre (le lait en poudre peut se congeler) au cas où quelque chose tourne mal.

Lucifer, mon premier bébé élevé au biberon a maintenant six mois et est en parfaite santé :

Bilan au 10 avril 2012

Lucifer vient de fêter ses six mois et il est parfaitement dans la norme de poids des angoras anglais.

Micro et Minus ont une différence de poids de 500 g avec leurs frères et sœurs élevés par la maman mais ils restent dans le standard.

Quant à Achille, il est aujourd'hui parfaitement en forme !